La Manufacture des Liens démarre en avril un appui à l’évolution du projet de l’association Voix & Danses dans l’agglomération du Bocage Bressuirais.

L’histoire de Voix & Danses est riche de rencontres artistiques où les pratiques amateurs et la mobilisation des habitants trouvent toute leur place. Sa capacité à inventer et expérimenter s’appuie sur des partenariats solidement ancrés et une relation de confiance avec une pluralité d’acteurs sur le territoire : culturels, sanitaires, artistiques, médico sociaux, sociaux, éducatifs… Ceux-ci permettent l’émergence de projets innovants aux dimensions humaine et sociale pour une société inclusive, notamment en direction des personnes âgées et particulièrement avec Sophie Lenfant, chorégraphe de la compagnie Alea Citta.

L’accompagnement de La Manufacture des Liens a pour finalité de permettre l’évolution du projet associatif de manière concertée en trouvant ensemble des solutions concrètes et réalistes répondant aux enjeux et aux besoins partagés. Il vise à venir en appui et outiller la transformation de la gouvernance de l’association ainsi que l’élaboration de ses nouveaux axes de développement, en renforçant les dynamiques de coopérations culture et santé, avec l’ensemble des parties prenantes.

Mi avril

Nous avons démarré le première phase en travaillant au repérage des enjeux et des besoins. La facilitation graphique est un outil intéressant pour matérialiser, repérer, ajuster, structurer, diverger, converger, dialoguer… Et mettre le tout en partage très prochainement avec le groupe Conduite de projet afin d’élaborer ensemble une feuille de route.

Début mai

Le groupe Conduite de projet s’est réuni pour la première fois à l’EHPAD Béthanie de Nueil les Aubiers. Nous avons pris le temps de faire connaissance grâce à un portrait chinois croisé poétique animé par la Présidente de Voix & Danses. Puis, après la présentation de la démarche visant à faire évoluer le projet associatif, chacune des participantes a exprimé les points forts et les limites qu’elle a repéré, ses envies, ses attentes vis à vis du groupe. Et tout le monde a souhaité embarquer dans l’aventure ! Composé d’artistes, de membres et salariée de l’association, de professionnels du sanitaire, du médico social et de la culture impliqués sur le territoire, le groupe Conduite de projets vise à la rencontre des idées et des connaissances pour s’enrichir des talents, de la variété et de la diversité de chacun.e.

La mise en dialogue a permis de réajuster le planning prévisionnel et d’avancer sur le thématiques à cogiter d’ici la fin de l’année. Le premier remue méninge portera sur l’élaboration d’un questionnaire à destination des acteurs/trices des secteurs sanitaires et médico sociaux de l’agglomération. Une manière d’entrer en lien en repérant l’existant, les envies, les besoins, leur manière de traverser la situation sanitaire en matière de coopération Culture et Santé…

gjgfkjgfjkgfk

hjkfshj

Début juin

Le groupe projet s’est réuni pour partager l’analyse de l’enquête qu’il a élaborée sur le lien entre la culture et la santé dans les établissements du Bocage bressuirais.

On distingue 4 types de modes d’entrée en relation des établissements avec les partenaires artistiques et culturels du territoire
Toutes les structures ont noté les effets positifs des coopérations culture et santé sur les résidents, les personnels et les bénévoles (ouverture vers les autres et le monde extérieur, confiance, valorisation, bien-être).
Les retours sur les difficultés rencontrées par les établissements au cours des projets éclairent et outillent la démarche de l’association Voix & Danses
Tous ont déploré les effets négatifs de la crise sanitaire.
Le frein est également souvent le même, le budget.
Ces résultats confortent l’association Voix & Danses dans son désir de poursuivre le développement des partenariats avec les EHPAD, les structures de l’ADAPEI, les établissements de santé, médico-sociaux et villages séniors du territoire.

À partir de septembre

Le groupe projet souhaite mettre en place une réflexion autour de l’interconnaissance entre les différentes parties prenantes à partir des expériences vécues par chacun.e. Comment se rencontre t’on ? Est ce qu’on s’écoute ? Est ce qu’on s’entend ? Quels préalables ? Comment élaborer ensemble une feuille de route ? Autant de questions qui seront mises en partage afin de proposer une rencontre ouverte aux artistes, acteur/trices culturel.les et des établissements sanitaires et médico sociaux du territoire à l’occasion du festival Éclats de Voix en octobre.

À la confidentialité des échanges et des situations vécues, sauf accord contraire des participant.es.

À l’impartialité envers les participant.es au projet de coopération : elle veille aux conditions d'un dialogue équitable. Elle assure la liberté d'expression de chacun.

À une certaine forme de neutralité en facilitant le dialogue. Elle aide activement les participant.es à s'écouter, se parler, se comprendre, à explorer les pistes de projets ou d’actions possibles et à les construire ensemble.

À tout mettre en œuvre pour que soient réunies les conditions nécessaires au bon déroulement des coopérations.